Emmanuel, l'écoute avant tout

Publié dans Les Dj's

Emmanuel est toujours à l'écoute du bal, il sait parfaitement arrondir les angles, dynamiser ou calmer les danseurs. C'est un Dj sensible, qui dose avec finesse des tandas variées et équilibrées.

"L'origine...

En 2007 j'ai entendu un morceau de Gotan Project en soirée : le déclic ! Aussitôt j'ai eu envie d'apprendre cette danse. J'ai cherché alors une association sur Nantes et j'ai trouvé les Allumés du Tango. j'ai encore attendu 1 ans avant de pouvoir m'inscrire par rapport à mes disponibilités le soir. Au mois de mai 2008, j'ai pu suivre une initiation au Lieu Unique (LU) à Nantes, j'ai accroché tout de suite et en septembre de la même année je prenais mon premier cours débutant !

Quand as-tu commencé la programmation ?

J'ai commencé en 2010 en duo avec un ami Julian Gilles. Nous nous sommes formés auprès de Christophe Cousin dj à Rennes à l'époque. Il nous a transmis sa passion et les bases du rôle de Dj. Ensuite on a commencé à animer les pratiques de Bréchoir ! Notre duo a duré 3 ans environ, cela a été une expérience riche et formatrice du fait de notre complémantarité. Ensuite Julian déménageant, j'ai poursuivi l'aventure en solo jusqu'à aujourd'hui.

ton parcours tango dj ?
C'est le tango dans son expression musicale qui m'a d'abord attiré, j'en suis venu ensuite à vouloir le danser pour mieux le comprendre peut-être. Commencer à apprendre à danser le tango m'a permis de mieux appréhender le rôle de dj et d'évoluer dans mes choix musicaux.

" Aujourd'hui ma motivation est de faire une programmation dynamique pour le bal, d'essayer de donner de l'énergie aux danseurs/danseuses "

Pourquoi l'envie d'être dj ?
J'ai compris qu'il allait faloir rapidement que je me forme. Julian ayant les mêmes attentes que moi, Notre duo s'est formé tout naturellement. Au début, nous avons souhaité mettre des tangos nuevos/modernes/alternatifs dans nos playlists parce que cela nous motivait et que l'on n'en entendaitpas en milonga. C'était pour nous inattendu à l'époque, de passer des morceaux modernes en gardant une structure traditionnelle.

Aujourd'hui ?
Aujourd'hui ma motivation est de faire une programmation dynamique pour le bal, d'essayer de donner de l'énergie aux danseurs/danseuses. Mon choix de programmation a évolué, je ne mets pratiquement plus de tanda nuevo. Je préfère mettre des orchestres classiques qui permettent de mieux exprimer cette danse en choisissant des morceaux énergiques qui transmettent une émotion.

Dans quelles association programmes-tu ?
Je programme surtout chez Altertango à Nantes dans le cadre des AlterMilonga à Bréchoir, ou dans le cadre d'événements plus importants comme des milongas de weekend de stage, avec ou sans orchestre, des milongas des quais,des  milongas évènementielles : Charivari à Vertou, anniversiare des 5 ans d'AlterTango...
J'ai animé aussi des milongas à Lieu Unique (LU) pour l'association Libertango et une milonga pour l'association Tango Fuego à Angers dans le cadre de la Ronda des DJ.

Quelles sont tes influences ?

Elles viennent des orchestres de tango, D'Arienzo, Tanturi, Troilo... de Dj comme Marc Tommassi qui donne parfaitement l'énergie pour le bal gràce à ses choix de programmation ! Dj Dark-ho (serbe) découvert au marathon El Rey del Compas en septembre 2014 à Arles, pour sa façon de programmér son set en alternant les ambiances sans altérer la dynamique et l’énergie. Je peux m'inspirer de certain dj electro comme Paul Kalkbrenner (allemagne).

Une expérience ou un souvenir marquant ?

Des moments partagés avec Marc Tommasi (ou quand ?) du fait de sa culture du tango que se soit dans la danse, la musique ou les anecdotes qu'il a vécu !
La milonga a Tango Fuego d'Angers en 2014, était une belle soirée qui m'a permis de percevoir le ressenti du public sur une tanda de valse de Tanturi !

Emmanuel
(Avril 2015)

Lu 3334 fois