Johnn, l'émotion encore et toujours

Publié dans Les Dj's

Johnn nous offre des milongas pleines de sensibilité, où les arrangements modernes côtoient les classiques, avec un goùt assumé pour les milongas endiablées !

"DJ… not really… j’ai seulement envie de partager avec vous les morceaux qui me font vivre et vibrer sur la piste…

L'origine...
En 2006, ma partenaire actuelle de tango me demande « Cela te dirait de découvrir le tango avec moi ? C’est une danse très sensuelle ? »… qui aurait refusé cette délicate attention ! Pas moi… ! Merci encore pour cette initiative heureuse, car elle allait bouleverser ma vie, moi qui ne dansait presque jamais !
Nous avons commencé à prendre des cours à Angers en septembre 2008, période de ma vie sans doute la plus noire. Le tango m'était salutaire, il me permettait de vivre le moment présent.
Dès lors nous avons enchainé practicas, au moins trois par semaine, milongas et cours de façon intensive et lors des stages nous prenions tous les cours, six par we... si si c'est possible !
Ainsi notre dévotion, je crois qu'à ce niveau, nous pouvons parler ainsi, nous a fait repérer assez rapidement...
Je compris rapidement que l’écoute et l’ancrage au sol, nécessaires pour bien danser, permettent de ne penser qu’au moment présent en pleine conscience.

j'ai commencé à acheter des cds de tango pour pratiquer aussi à la maison, il suffit de pousser les meubles et voilà, 24 m² de surface pour danser !

L'envie d'être DJ
Au début un défi, une envie d'être dans l'aquarium à " l'entrepôt " à Angers ! et surtout le désir de construire des soirées avec ma musique sur mon émotion que je veux partager.
C'est gràce à Marianne, présidente en 2010 de l'asso Tango Fuego d'Angers que j'ai fait mes premiers pas de DJ, lorsqu'elle m'a demandé si je voulais m'essayer à la musicalisation de practicas . De nature à relever les défis, j'ai dit oui, et me voilà face à mes cd à essayer d'associer au mieux les morceaux. Des essais tantôt bons, tantôt médiocres, mais je persiste...
J'ai essayé tout type d'assortiments, des très traditionnels aux très variés, electros, alternatifs.
Aujourd'hui, je suis plutôt dans les orchestrations actuelles revisitant les morceaux traditionnels. Le son y est pour moi clair, et c'est primordial.

"...le désir de construire des soirées avec ma musique sur mon émotion que je veux partager... "

L'émotion, le moteur toujours 
Je construis mes soirées, en respectant certes la structure usuelle, mais surtout dans l’émotion. Je me souviens du commentaire d’une danseuse en fin de soirée : " Ta soirée était très mélancolique…". Moi, qui, d’habitude, essaie de construire des soirées plutôt joyeuses !
J’évite les virages trop violents, je m’imagine sur des montagnes russes, la tension, le rythme montent doucement pour ensuite redescendre, ceci, deux ou trois fois dans la soirée.

Milonga quand tu nous tiens
Je retiens souvent mes envies : les milongas endiablées ! Je pourrais en proposer jusqu'à ce que mort s’en suive, lol. Des rythmes endiablés comme la " Milonga De Mis Amores " ou " No Hay Tierra Como la Mía ".
Quant aux tangos et autres valses, mes préférences vont aujourd’hui vers des orchestrations actuelles où les sons sont clairs, le tout saupoudré d’une ou deux tandas de tango nuevo, souvent d'Astor Piazzolla. Toutefois, je n’oublie pas les grands classiques, pour nous reposer sur une belle marche…

Mes lieux privilégiés
Auprès de l'asso Tango Fuego à Angers et de l'asso culturelle La Flamme à Saint-Georges sur Layon.

Johnn
(mars 2015)

Lu 3594 fois