Michel, un passionné exigeant

Publié dans Les Dj's

Patient, calme, gentil mais exigeant et prêt à rendre service, c'est avec l’œil qui frise que notre Michel " Altertangotien " de la première heure, a bien voulu jouer aux questions-réponses pour qu'on le connaisse un peu plus !

Électronicien-Artisan, réservé, à l'oreille attentive et délicate, ce personnage souriant, pense que l'apprentissage est indispensable pour avancer....et c'est sans doute la première intention qui le porte vers sa généreuse présence auprès de l'association.

Les origines...
Quand on lui demande s'il " kiff la Vib ", il répond oui sans hésiter et notre DJ autodidacte ajoute même, avec un humour décalé et tendre, qu'il a déjà quelques groupies auprès de sa clientèle octogénaire !
Les origines mélomanes de Michel lui viennent de sa maman, passionnée d'opéra et de variété, et aussi de sa curiosité personnelle. En effet, une sensibilité à la musique et un vif intérêt pour l'art en général, l'ont sans doute porté du classique au jazz avec un certain naturel, et vers le tango avec une passion non moins présente.
Oui, il aurait bien sûr aimé bavarder avec Astor Piazzola et oui certains morceaux le font réellement pleurer aujourd'hui, comme le fado d'Amalia Rodriguez...
Mais rien de plus beau que le présent et de pouvoir dire 'je t'aime' à travers et grâce à Oblivion sur une piste de danse !

Du travail encore et toujours
DJ Michel partage le goût pour le tango avec son épouse Marie-Claire (MC) et cela lui permet d'aborder la compréhension de cet univers avec plus de force et d'investissement, notamment dans la recherche de nouvelles musiques. MC l'aide à choisir les cortinas et c'est aussi en couple qu'ils stressent durant les bals ! Ou encore qu'ils expliquent à leurs enfants, sur les pointes de pieds, leurs multiples disponibilités envers leur engagement musical...

Oui, il aurait bien sûr aimé bavarder avec Astor Piazzola et oui  certains morceaux le font réellement pleurer aujourd'hui, comme le fado d'Amalia Rodriguez...

Préparer une soirée c'est beaucoup de travail et de temps : " pendant c'est l'angoisse pour que tout le monde soit heureux, et après, l'after, c'est la décompression ! Le pire cauchemar serait dès lors une tanda complète sans un seul danseur sur la piste "... à suer froidement, on te l'accorde Michel !
Bien sûr 'c'est plaisant d'avoir quelques compliments dit Michel mais " tout autant que des critiques car elles sont aussi constructives "...cette sincère modestie mérite bien notre part de reconnaissance et de gratitude pour cet homme timide !

Bien doser le " nuevo "
Quant au " Nuevo ", il l'aime...mais à juste dose..." ce tango est appréciable à hauteur de 30% dans la programmation d'une soirée " poursuit notre autodidacte avec respect, afin que tous puissent trouver du sens à leur danse et du plaisir évidemment !

Tango et autres passions...
La mémoire de l'histoire de cette musique compte pour Michel, et c'est avec joie qu'il nous explique aussi ses projets de voyage à Buenos Aires, et de futur musicien " jeune-retraité "...(car il connaît un peu le piano et souhaite commencer le bandonéon).
La danse est une part importante de sa vie aujourd'hui, avec tout ce que cela comprend : la sensualité, la communion, l'harmonie musicale et corporelle...avec l'espoir de devenir un bon danseur.
Autant dire que ses autres passions : la moto, le sport, les voyages, le cinéma... n'ont qu'à se tenir très sages...car notre DJ n'a de temps de loisir le week-end que pour combler nos ouïes sélectives et nous faire danser !

Transmettre ?

" Plus que ça bien sûr ", répond-il encore sans hésitation...." le plus possible pour donner envie à d'autres "... et il a bien raison n'est-ce pas ?

Merci Michel de ta motivation, de ta sympathie et pour ton dévouement bénévole au sein de l'association, nous te souhaitons une très bonne continuation et un grand bol d'art-gentin...toujours plein !
Propos recueillis par Sandrine Joly

Lu 3939 fois